Legend Of Hera

Forum rpg sur le thème de Final Fantasy 9
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alors, personne n'est meilleur que moi ? [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lusan Koel

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/07/2013
Age : 21
Localisation : Sur les sentiers

Feuille de personnage
Niveau: 3
Experience:
40/100  (40/100)
Sorts:

MessageSujet: Alors, personne n'est meilleur que moi ? [PV]   Jeu 1 Aoû - 18:47



Une fatigue écrasante ralentissait mon corps. J'avais fait le chemin de la Forêt maudite jusqu'à Alexandrie d'une traite. Par chance, j'avais croisé un marchand accompagné d'un groupe d'aventuriers qui se rendaient eux-aussi vers la ville. La brume ne m'avait pas permis d'observer le paysage. Elle gâchait la beauté de l'environnement.  Je venais de rentrer à l'intérieur d'une taverne baptisée la Vénus Rayonnante. Une douce lumière éclairait l'endroit. Les gens discutaient paisiblement et aucune agitation n’était à déplorer. Par contre, des hommes me fixèrent avec insistance, probablement à cause de mes longues oreilles ou des armes en ma possession. Ils avaient l'air de ne pas voir souvent des chevaliers aussi jeunes que moi.

Cependant, j'étais trop joyeux pour me préoccuper d'eux. La mission réussie du village près de la Forêt maudite m'avait rendu heureux. Je n'arrivais plus à penser à autre chose. Mon épée m'avait grandement servi. Nous dansions autour de nos adversaires, imbattables et furieux. Pour mon plus grand bonheur, les habitants du village m'avaient récompensé pour mon exploit. Le chef m'avait remis une incroyable somme d'argent et un étrange joyau. Il m'avait conseillé de rendre visite à un forgeron ou un joaillier afin de découvrir les propriétés de l'objet. Quelques minutes après avoir pris une place à une table près du feu, un serveur ne tarda pas à arriver. Il se tenait droit comme un pic et attendait ma commande.

Souhaitez-vous commander une boisson, monsieur ?

Une tasse de thé.

Quelques personnes ricanèrent en entendant ma commande. Peu m'importait leur avis puisque l'alcool était mauvais pour l'esprit. Un homme ivre manqua de verser le contenu de sa chope sur mes vêtements. Aussitôt, je lui jetai un regard noir. La chance était de son côté à première vue. Observant du coin de l’œil ce qui passait autour de moi, j'attendais patiemment qu'un événement particulier se produise dans le lieu. Soudain, un homme s'exclama dans la salle. Il proposait un concours de bras-de-fer afin de vanter ses capacités physiques. Je ne pouvais pas passer devant un tel défi. D'un bond, je me précipitai vers ce gars, déterminé à gagner.

J'accepte votre défi.

L'inconnu ne prit pas au sérieux et s'esclaffa. Certes, j'étais jeune et effronté, mais son arrogance allait le mener à sa perte. Après s'être calmé, l'homme barbu et puant l'alcool posa son bras sur sa table et leva la main. Je fis de même avant d'attraper la main du bonhomme. Le combat pouvait désormais commencer. Dès le premier round et en moins de cinq secondes, je parvins à plaquer sa main contre la table. L'ivrogne rouspéta et m'accusa de tricheur. Les spectateurs n'approuvèrent pas son côté mauvais joueur. Amusé, je lui proposai de recommencer afin qu'il ait une nouvelle chance de me battre. En réalité, je souhaitais à nouveau l'humilier.

La même chose se produisit à nouveau et mon adversaire décida de prendre le chemin qui menait à la sortie sous les rires des autres clients. Deux autres adversaires vinrent relever le défi, mais ils échouèrent tous les deux. Afin d'amener un adversaire plus coriace, je décidai de m'adresser à la salle entière.

Alors, personne n'est meilleur que moi ?

Cette provocation suffirait à amener un adversaire de valeur. J'en étais sûr et certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alors, personne n'est meilleur que moi ? [PV]   Jeu 1 Aoû - 20:37

Vivre reclu du monde à autant d'avantage que d'inconvénient.
Par exemple escalader à flan de montagne est habituel pour moi, par contre savoir qu'un port ne sers que pour les bateaux... Je l'ai appris à mes dépend.
En effet, voulant rejoindre Alexandrie le plus vite possible j'ai prie la ligne droite alors il me fallut travers le centre du continent, bon encore j'ai suivit la rivière à contre-courant vu qu'elle vient de la cascade juste au sud d'Alexandrie.

Finalement le plus dur fut de remonter la falaise, voulant tester ma force et mon habilité, j'ai tenter de monter avec la cascade à contre courant, bon je dois avouer que les éléments naturel sont encore hors de ma portée, mais bon au moins j'ai appris un truc.
C'est super vivifiant et c'est pas mal pour l'entrainement, je note l'emplacement et attendrais de m'être amélioré.

Par contre une fois que j'ai escalader normalement la falaise, je suis passer par le seul coin d'on je me souvenait réellement de la ville.
C'est à dire le vieux port qui amène au quartier pauvre, alors oui je l'ai fait à la nage, mais bon au moins je suis enfin arriver là où je le désirais enfin.
Retournant à mon ancienne maison, j'apprends qu'une nouvelle famille s'est installer, il ne sont pas bien, mais lorsque je leurs ait expliquer que j'étais l'enfant vivant ici avant, ils m'ont presque accueillit comme l'un des leurs et m'ont même laisser quelques gils alors que je leurs expliquais que je partais bientôt pour un voyage.

Vu que j'étais en voyage depuis un moment, j'ai décider de prendre au moins une soirée de repos ici avant de repartir, au moins j'ai pu mettre une croix sur mon passer et à présent je vais pouvoir commencer à évoluer, devenir quelqu'un de meilleur.


Et comme le disais le vieux maître, le repos fait grandement partie de l'entraînement, aussi je posais mon sac dans une auberge non loin de l'entré de la ville, généralement là que les aventurier vont se reposer, au moins si je veux trouver un boulot en tant que mercenaire il y a des chance que ce soit là-bas.
Aussi je rentre dans l'établissement qui à première vu semble modeste, mais en réalité l'endroit est plutôt sympathique, d'ailleurs il semble y avoir un concours de bras-de-fer, d'ailleurs je me demande bine pourquoi on l'appel ainsi alors que tous le monde sait que si l'on y met que la force de son bras on à aucune chance d'y arriver face à quelqu'un qui utilise toute la force de son corps.
La méthode est simple il faut s’asseoir les jambe un minimum écarter et utiliser toute la force venant de l'appuie de sa jambe, de sa hanche et de son dos.

Enfin, je pensais que c'était quelque chose de connu, mais si le type qui reste à la table depuis un moment et met défaite sur défaite aux type d'en face, c'est parce que ces dernier semble avoir oublier que la force de viens pas que du biceps... Et maintenant le voila qui lance un appel à la salle.
Un soupire quitte mes lèvres alors que je lève doucement.


- Je ne pense pas qu'il soit très juste de ne pas expliquer à chacune de ces personnes pourquoi vous les avez battu, mais soit je veux bien m'y essayer.

Un sourire fugace passa sur mes lèvres, l'appréhension de l'affrontement fait toujours monter en moi cette excitation, j'ignore si je vais gagner, après tout la technique de cet homme est exemplaire, donc cela se jouera à l'endurance et à la force et j'ai l'avantage qu'il joue depuis un moment...
Je prend place à la table et le défigure vaguement, il est effectivement singulier, mais bon je le trouve moins étrange que les hybride hippopotame, je lui sourie franchement et lui fait un signe de la tête pour le saluer avant de poser mon coude sur la table et tendre la main afin qu'il puisse la saisir et commencer le bras de fer.
Revenir en haut Aller en bas
Lusan Koel

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/07/2013
Age : 21
Localisation : Sur les sentiers

Feuille de personnage
Niveau: 3
Experience:
40/100  (40/100)
Sorts:

MessageSujet: Re: Alors, personne n'est meilleur que moi ? [PV]   Sam 3 Aoû - 15:13

Un adversaire de valeur s'était présenté assez rapidement. C'était un homme à la chevelure noire qui paraissait sauvage. Cet inconnu devait être un abruti à première vue, mais il ne fallait jamais se fier aux apparences des gens. De nature méfiante, j'observai attentivement chacun des traits de ce futur opposant. Cet opposant avait toutes ses chances de me vaincre. La remarque de l'individu devint une provocation pour moi. Fronçant les sourcils, je soupirai afin d'évacuer ma colère.

L'inconnu s'assit en face de moi et tendit le bras. L'affrontement pouvait commencer. Il fut plus difficile que prévu. Mon adversaire ne cédait pas à mes tentatives et avait l'intention de remporter le duel. Quant à moi, je ne comptais absolument pas lui céder la victoire. Plutôt perdre mon bras que perdre face à un passant. La lutte était intense. Finalement, le résultat fut une évidence. Encore une fois, j'avais vaincu. Certes, ce n'était qu'un simple bras-de-fer, mais je ne pouvais pas m'empêcher de sourire. Les spectateurs applaudirent ma nouvelle victoire. L'aubergiste proposa même une tournée générale qui plut aux clients.

C'était mon dernier duel. Comment vous appelez-vous ?


Je m'adressai à mon adversaire. Il avait été le plus coriace des quatre hommes que j'eus affronté aujourd'hui. Mon bras était fatigué. Avachi sur ma chaise, j'attendis une réponse. Dans peu de temps, je devrais quitter la taverne pour faire examiner mon joyau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alors, personne n'est meilleur que moi ? [PV]   Mar 6 Aoû - 1:43

Un sourire écarta les lèvres de mon visage lorsque mon bras entra en contact avec celui du guerrier en face de moi, la nervosité et la tension de ses muscle ainsi que leur forme indiquait qu'il s'agissait de quelqu'un pratiquant l'épée depuis longtemps.
Avoir du matériel est une chose, savoir l'utiliser en est une autre et lorsque le tour de force commence c'est là que nous commençons réellement à échanger, pas à avec des mots mais avec notre force et notre dextérité.

Bien sur il s'agit d'une personne qui à bien plus de force que moi, aussi pour tenir il me faut utiliser toutes la force de mon corps, mon pied droit est bien ancrer au sol et est légèrement pencher, ma hanche droite est en avant afin de communiquer la force de ma jambe le long de mon dos pour me mon épaule puisse la transmettre à mon bras.

Nous bataillons ainsi l'un contre l'autre pendant de longue minutes, retournant chacun la situation au rythme de nos endurance et récupération musculaire, mais soudain une vision derrière le guerrier me fait perdre ma concentration, le groupe de type parle, mais leurs geste et mimique indique clairement qu'ils semblent avoir quelque chose contre mon valeureux adversaire du moment.
Je sens alors ma mon bras entrer en contact avec le bois de la table, alors que mon regard reviens vers l'homme aux oreilles pointu.

Apparemment il s'est mis des type pas très fréquentable à dos, mais je lui sourit à sa victoire, il possède le bon esprits du combattant et je pense avoir appris pas mal de chose durant notre échange et vu que je vais devenir le meilleurs partout, je ne peux pas me permettre d'être mauvais perdant.


- Je peux comprendre qu'il s'agisse de ton dernier duel, tu risque de devoir patienter au moins une minute ou deux pour que ton bras s'oxygène suffisamment avoir de pouvoir apporter ton verre à tes lèvres.
Mais je vais t'avouer que c'est pareil pour moi, Je me nomme Akared et je pense que très bientôt toi et moi on va devenir compagnon d'arme.


Déclarai-je alors que le groupe de composé de quatre types s'est lever et se dirige clairement vers nous, pas encore vindicatif, mais cette lueur dans leurs regards ne peut être que leurs envie de tuer, un sourire étire une dernière fois mes lèvres alors que je me lèvre et viens me placer à côté de mon ancien adversaire, passant ma mains gauche dans mon dos me tenant prêt à saisir ma griffe.[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Lusan Koel

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/07/2013
Age : 21
Localisation : Sur les sentiers

Feuille de personnage
Niveau: 3
Experience:
40/100  (40/100)
Sorts:

MessageSujet: Re: Alors, personne n'est meilleur que moi ? [PV]   Sam 10 Aoû - 17:36


Mon adversaire avait l'air plus sympathique que prévu. Notre duel nous avait permis de devenir des amis, même si c'était un peu trop tôt pour l'affirmer. La fin de la phrase d'Akared me fit interroger avant que je ne me retourne. Les quatre types de tout à l'heure, qui avaient tenté de me provoquer, n'avaient probablement pas aimé les matchs de bras-de-fer que j'avais organisé et surtout mon obstination à rester dans la taverne. Ils se levèrent les uns après les autres puis le chef, un homme à la barbe tressée et avec une vieille hache pendante à la taille, m'adressa la parole.

Tu n'as donc pas compris le message que je t'ai envoyé ?

Je n'ai aucun ordre à recevoir de la part d'une personne telle que vous.

Je bravai son regard avec l'envie de lui faire mordre la poussière. Mes nouveaux adversaires hésitèrent pendant un moment avant de se lancer vers moi. Je refusai d'utiliser mon arme contre des civils. Un chevalier devait servir la justice et non, verser le sang d'innocents ou de personnes sottes. Akared allait sûrement me venir en aide. D'après ses dires, nous étions devenus des compagnons d'armes. A présent, il avait cette occasion en or de le prouver. De toute manière, je n'avais aucune raison de douter en sa loyauté. Dès son arrivée dans l'auberge, j'avais senti la même détermination flamboyante que moi.

A côté, l'aubergiste tenta de s'opposer à cette folie. Il récolta un coup de poing dans la figure d'un des quatre voyous. Ils n'avaient pas l'air de rigoler. Un inconnu se leva et cria que mes ennemis étaient de violents bandits. Pour prouver ses dires, il sortit quatre affiches primées. Cette fois-là, je pouvais me permettre de sortir mon épée. Ces brigands méritaient une bonne leçon. Le chef du groupe adverse s'élança immédiatement sur moi armé du pied d'une chaise pour arme. Il tenta de me porter un coup frontal et trop maladroit, facilement esquivable. Plutôt que de me limiter à un mouvement sur le côté, j'eus le réflexe de le désarmer en lui infligeant une puissante frappe au niveau du poignet. L'inconnu relâcha l'objet et le laissa lamentablement tomber à terre. Mettant la pointe de mon épée en direction de sa poitrine, je ne souhaitais pas éliminer un pauvre civil.

Désolé, ne me faites pas de mal s'il vous plaît ! Je ne cherchais pas à vous offenser.

Avec un regard noir, je lui faisais comprendre que je n'étais pas dupe, mais malgré cela, je lui autorisai la fuite. Le chef fit signe à ses camarades de quitter les lieux sur-le-champ. Après m'être excusé auprès de l'aubergiste pour la courte rixe et salué mon nouveau camarade qui n'avait finalement servi à rien, je pris le chemin qui menait à la sortie. L'expertise du bijou de ma quête précédente occupait pendant longtemps mes pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alors, personne n'est meilleur que moi ? [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alors, personne n'est meilleur que moi ? [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legend Of Hera :: Ton aventure en direct :: Continent de la Brume :: Alexandrie :: La Vénus Rayonnante-
Sauter vers: