Legend Of Hera

Forum rpg sur le thème de Final Fantasy 9
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mes faits d'armes ne te suffisent pas ? Tu veux que je t'en montre plus ? [Complète]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tarask Coral

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 09/08/2013
Age : 28
Localisation : Héra

Feuille de personnage
Niveau: 1
Experience:
60/100  (60/100)
Sorts:

MessageSujet: Mes faits d'armes ne te suffisent pas ? Tu veux que je t'en montre plus ? [Complète]   Sam 10 Aoû - 13:14


Ton identité


Nom : Coral
Prénom : Tarask
Race : Humain
Âge : 26 ans
Sexe : Masculin

Classe : Argh ... il n'y a ni Moine ni Ninja ... En attente de discussion concernant ce détail, sachant que notre Rouge est un mix des deux ?  
Statut social : Noble
Arme principale : Poings Américains & Griffes
Type de magie : Mythe & Lancer
Sorts/Techniques : A déterminer lors de la création de la fiche de sorts.

    Compétence commune :

  • Mythe : Permet à Tarask de pouvoir faire appel à des techniques spécifiques de son statut de Chasseur de Prime.

  • Lancer : Permet à Tarask de lancer à l'égard de l'ennemi ou même d'un allié (cas extrême ou sous l'effet "Folie") une arme, ou un projectile de lancer (Rotator, Ninja Sun & Angel Moon)


    Compétence en transe :

  • Ultech : Permet à Tarask d'étendre l'effet de ses "Mythes" sur la totalité des groupes, allié comme ennemi.

Personnage sur l'avatar : Tarask Coral

Ce que tu vois dans ton miroir

Tarask Coral est un homme atypique, tant pour son physique que pour son allure en général, un poil brute de décoffrage. Un homme en totale contradiction avec sa toute récente accession au rang de noble, sans avoir pour autant mis de côté son job de chasseur de primes au service de la nouvelle reine. Il est vrai que lorsqu'on le rencontre pour la toute première fois, son look a de quoi poser des questions, tout un tas de question : il porte à merveille des dreadlocks d'un rouge vifs mais un poil sombre, le tout, coiffé généralement vers l'arrière ; il possède un collier de barbe agrémenté d'une barbichette également de couleur rouge. En même temps, il n'est pas anormal pour cet homme de posséder de tels attributs, sachant que son surnom de toujours reste "Le Rouge". Autre fait étrange de son apparence physique, sa peau : elle est d'un bleu presque fantomatique, maladif, comme si son corps était dépourvu de sang et de chaleur, en témoigne cette unique absence de rouge chez lui.

Niveau vestimentaire, c'est très sommaire là aussi, et peu pourvu en couleur, mais ça a néanmoins le mérite de constituer un style original et sans copie aucune de part le monde d'Héra : un veston presque semblable à un bolero de couleur vert foncé, une ceinture en velours rouge autour de la taille, des rubans de force rouge autour des biceps et des bandes vertes foncées autour de ses poignets, et pour finir le tout, des sortes de bottes plates, tout-terrain, d'une couleur faisant penser à un mix de rouge sang et de brun. En bref, un style tout à fait inhabituel pour quelqu'un provenant de la haute société, et pour un fidèle à la solde de Sa Majesté.


Comment le monde te voit

Mentalement, c'est une toute autre histoire qui nous attend lorsque l'on côtoie Tarask. Côtoyer ai-je dit ? Oulah ! Pauvres fous ! Il n'a fait cette erreur qu'une seule fois, de partager une vie en groupe, et sous le poids de la conscience du vaincu en duel, et c'est bien la dernière chose qu'il privilégierait, la vie à plusieurs. Non, depuis ces évènements, il est devenu un âme solitaire, un esprit d'ermite dans un corps libre de tout droits concernant ses victimes ou les truands qu'il traque sans relâche. D'ailleurs, il éprouverait presque un malin plaisir à défier ses proies, pour les mettre à l'agonie, se délectant ensuite de la douleur du combat de la part de ses opposants, ainsi que de la douce voix des implorations d'épargnes de vie ou de compromission pour s'en sortir indemne. Mais cela n'a pas toujours été le cas : à l'époque de la plus folle de ses aventures jamais vécues jusque là, il était alors un guerrier ne vivant que pour le plaisir procurer par l'affrontement avec d'autres combattants hors pair, ne régissant sa vie qu'au fil des victoires qu'il accumulait, jusqu'à sa défaite contre Djidane.

Depuis cette rencontre, il était devenu plus curieux que fermé d'esprit, plus sociable que sauvage, et légèrement plus naïf de la condition du genre humain, s'étant aperçu de la perfidie que le monde était capable d'engendrer, que ce soit du côté du Bien comme du Mal. Il finit alors par être un homme de confiance, de conviction et d'acte, animé par un désir de démanteler toutes les vérités du monde, et occire tous les ennemis des différentes nations d'Héra. Et ce fut ainsi jusqu'à la disparition de son ami, Djidane, l'homme en qui il avait le plus confiance, l'homme qui l'avait battu en combat singulier et qui l'avait épargné au nom de la foi en l'Humain, l'unique tournant concret de sa vie qui l'avait mené sur la voie de la lumière, du partage et de la justice. Mais comme tout le monde le sait, et les rescapés du groupe de la folle épopée, Tarask n'était devenu plus que l'ombre de lui-même, exécutant machinalement tout ordre formulé par la Reine Grenat, se dépouillant de lui-même de toute once de gentillesse et d'égard pour autrui, s’appauvrissant de sa générosité et de sa curiosité naturelle. Cependant, rien n'exclu qu'il puisse un jour retrouver la foi et la force de mener une nouvelle lutte contre le Mal ... mais pour le moment, rien ne l'y forçait. Enfin ... il y avait bien un début de quelque chose ressemblant à un désir de rébellion, concernant ce mystérieux conseiller de la Reine.


Ce qui a fait de toi ce que tu es

L'histoire de Tarask prit réellement forme lorsque la Reine Branet commença à faire appel à ses capacités et à ses talents naturels de chasseur de prime pour partir à la traque de la Princesse Grenat, qui détenait alors le joyau royal, à savoir, le Grenat, la pierre précieuse renfermant l'essence nécessaire pour invoquer Bahamut. Accompagné de la sulfureuse Lamie, il sera amené à rencontrer le groupe de Djidane à un endroit crucial dans son histoire : Madahine-Salee, le dernier refuge d'une Invokeuse toute jeune répondant au nom d'Eiko Carol. Là-bas, il put aider Lamie à dérober la pierre d'invocation que gardait précieusement la jeune détentrice de l'invocation Fenrir, mais perdit alors son duel singulier, à la loyale, contre Djidane qui décida contre toute attente de l'épargner plutôt que de l'achever. Profitant alors de cette confusion pour s'enfuir, Tarask reviendra vers le blondinet aux allures de singe humanoïde pour le coller aux basques, et connaitre ses réelles intentions, celles qui l'avaient renoncé à mettre fin à ses propres jours plutôt que permettre à un renégat de la trempe du "Rouge" de rester en vie.

Plus tard, en accompagnant le groupe, Tarask découvrira alors le plan dans lequel il faisait partie à toute petite échelle, un sombre dessein qui le dépassait de bien plus que prévu. Voyant le côté malsain et malfaisant de la Reine Branet, agissant de concert avec ce dénommé Kuja, dont il avait déjà entendu parler, celui qui se voulait être le conseiller le plus proche de la Majesté d'antan, le valeureux guerrier choisit alors d'unir sa force à celle du groupe d'aventuriers œuvrant pour le sauvetage d'Héra. Le menant par de nombreuses péripéties toutes plus folles les unes que les autres, il finira par participer à l'assaut final qui aura permis au groupe de subtiliser en apparence la vie de celui qui menaçait Héra par l'apparition d'un monde périssant et aux abois, Terra. Au fil de l'aventure, il réussit à se prouver qu'il pouvait faire preuve d'esprit, de compassion, de don de soi, et surtout, de conviction en des valeurs qui se voulaient du côté de la lumière, de la justice, et tournées vers les autres autant que lui-même.

Mais tout dérapa quelques années après les évènements qui prirent place dans le monde parallèle à celui de Mémoria : son ami le plus fidèle, Djidane, était porté disparu, et le corps de Kuja, son frère diabolique et à l'origne de tous les anciens maux de l’univers, était lui aussi porté disparu. Puis une sombre rumeur s'éleva de la populace d'en bas, lui qui était désormais un noble, conservant son statut de chasseur de primes au service de Grenat, la nouvelle Reine. Une rumeur selon laquelle Djidane n'était qu'un imposteur, et était celui qui tirait réellement les ficelles de toute cette histoire, d'où la disparition de la supposée dépouille de son frère de sang, celui qui était passé pour le diable personnifié. Au début, Tarask ne voulait pas en croire ses oreilles, car même étant un peu naïf, il croyait en Djidane et en son retour imminent pour permettre à Grenat d'imposer un idéal de paix et de justice universel, ou du moins, à la plus grande échelle possible. Il espérait au moins qu'il le reverrait avec les Tantalas sur un aérothéâtre du même style que le Prima Vista de jadis. Mais rien de tout ça, et très vite, "Le Rouge" perdit tout espoir et toute fin en l'Homme, se sentant humilié et souillé dans sa confiance et dans sa croyance en la bonté d'autrui. Il se mit alors à jouer les marionnettes, obéissant au doigt et à l’œil de la seule autorité faisant foi dans son cœur et dans son esprit : les missives de chasse provenant de la sphère royale.

Jusqu'au jour où il reçut en même temps une copie desmémoires cachées de Totto et une missive de traque au nom d'un sombre crétin qu'il avait déjà connu, Djidane. La missive était formulée d'une façon bien étrange, tellement inhabituelle de la Reine, surtout quand on connaissait la cible du contrat ; et en même temps, les mémoires de Totto révélait la présence nouvelle d'un conseiller royal, du nom de Nightmare, qui semblait faire partie d'un obscur plan qui pouvait éventuellement faire courir le monde de nouveau à sa perte. Ni une ni deux, Tarask mit alors en lien les deux papiers reçus, certes à tort, mais cette initiative le poussa alors à faire de nouveau le tour du monde, à la traque de Djidane, bien décidé à faire en sorte que lui et Nightmare soient de l'histoire ancienne, pour permettre à Héra de réellement tourner la page d'une époque noire et révolue, qui ne ferait que meurtrir un peu plus la population innocente et victime, tel un parasite vous dépossédant de votre énergie vitale jusqu'à ce que mort s'en suive. Ainsi sa nouvelle aventure était lancée, et peu importe avec qui il la vivrait : il voulait se rattraper de toutes ces années passées à vouloir jouer les bons laquais à tout faire, et prendre enfin son destin en main, comme il avait voulu le faire en la compagnie de celui qu'il comptait traquer. Allait-il le laisser vivre ou mourir une fois attrapé ? Très bonne question dont on attendra encore la réponse pendant un petit bout de temps...


Ce qui se cache derrière son pc

Mes surnoms : Aucun
Mon âge : 23 ans
Règlement approuvé ? Bien évidemment que le règlement est approuvé, j'espère aussi pouvoir jouer ce personnage qui me tient particulièrement à coeur, bien qu'un point du règlement ne le réfrène.

Comment j'ai connu ce forum : Via un top-site.
Comment je le trouve : Sympathique.

Autre chose à dire : Enfin un Forum de RP sur Final Fantasy IX, enfin !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare
Admin
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 21
Localisation : Mon nom ne suffit pas ?

Feuille de personnage
Niveau: ???
Experience:
0/0  (0/0)
Sorts:

MessageSujet: Re: Mes faits d'armes ne te suffisent pas ? Tu veux que je t'en montre plus ? [Complète]   Sam 10 Aoû - 19:50

Bonsoir et bienvenue, une fois de plus.

Voilà une approche de Tarask que je ne pensais pas voir, je n'y avais même pas pensé par ailleurs, mais je dois dire que c'est payant, et que tu intègre très bien le contexte mis en place aussi. Ce serait de la folie que de renoncer une validation devant cette présentation et après un refus, je connais Le Rouge, mieux vaut pas l’énerver xD. Enfin, les quotas sont respectés, il n'y a pas d'énormes fautes d'orthographe, donc tu es validé !

Enfin, je vais maintenant procéder au lancé de dés pour savoir si tes dernières chasses ont étés fructueuses ou non. Comme d'habitude, je fais le tirage de chez moi puis le retranscrit avec la plus grande sincérité, voici le résultat : 6+6++4+3+2+2+1+1=25 ! Soit 2500 gils, c'est un peu au dessus de la moyenne certes mais ça reste une belle somme !

Je t'invite donc à remplir ton livre de sort et te souhaite de bons moments parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff9rpg.forumactif.org
 
Mes faits d'armes ne te suffisent pas ? Tu veux que je t'en montre plus ? [Complète]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legend Of Hera :: Le centre d'accueil :: Vos papiers s'il vous plait :: Voici votre laisser-passer-
Sauter vers: