Legend Of Hera

Forum rpg sur le thème de Final Fantasy 9
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et hop, première ♥

Aller en bas 
AuteurMessage
Loren de Coriolis

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Quelque part loin de tout.

Feuille de personnage
Niveau: 5
Experience:
20/100  (20/100)
Sorts:

MessageSujet: Et hop, première ♥   Sam 13 Juil - 10:28


Ton identité


Nom : de Coriolis
Prénom : Loren (A ne pas prononcer comme " Laurent ", mais plutôt comme " Laurène " é_è)
Race : Humaine.
Âge : 17 ans.
Sexe : ♀

Classe : Mage blanc.
Statut social : Noble.
Arme principale : Un bâton doré, possédant aussi une boule rouge, entourée d'un demi-cercle doré, en haut. C'est assez difficile à décrire...
Type de magie : Hum, de la magie blanche.

Sorts/Techniques :
♥ Soin + : soigne les plus petites blessures, et aussi des blessures plus graves, sans pour autant remettre une jambe cassée en place. Je ne peux soigner que les plaies avec ceci, peu importe leur taille, mais plus elle est grande, plus cela me prendra d'énergie.
♦ Contrepoison : soigne un poison vous ou m'affectant, ceux-ci étant entrés par coupures ou par voix orale.
♣ Carapace : augmente la résistance aux coups physiques en rendant l'armure plus "costaud", ou la peau selon la race.
♠ Blindage : augmente la résistance aux sorts de tous types, mais surtout ceux offensifs.
♥ Soin : soigne les plus petites blessures.

Personnage sur l'avatar : Scheherazade de Magi: The labyrinth of Magic

Ce que tu vois dans ton miroir

Alors... La première chose que l'on remarque en me voyant, c'est ma longue chevelure blonde. Celle-ci est divisée, puisqu'une partie de mes cheveux passe devant mes épaules, venant encadrer mon visage. Ces cheveux sont tellement longs qu'ils m'arrivent presque jusqu'aux pieds. Après tout, ils n'ont jamais été coupés... Quelques mèches se promènent aussi au dessus des mes yeux, les cachant partiellement. Mes yeux...sont verts, comme on le voit assez rarement. Ma peau est plutôt claire, quasiment blanche, comme le veut mon ancien statut qui ne me permettait pas de faire beaucoup de choses. D'ailleurs, une sorte de couronne vient entourer ma tête, celle-ci étant cachée par certaines mèches de cheveux. Deux feuilles sont accrochées à celles-ci, dépassant de chaque côté de ma tête. A ces feuilles sont accrochés quelques grains de raisin, et ces végétaux sont régulièrement changés quand ils fanent. Je suis, la plupart du temps, habillée simplement d'une robe blanche où un ruban rouge entoure ma taille. Je ne mets pas de robes plus sophistiquées, cherchant à ne pas attirer l’œil, bien que mes cheveux blonds le fassent souvent à la place... On peut dire que je ne suis pas d'une très grande taille, mais je ne me considère pas non plus comme une personne petite. Je pense me trouver à peu près dans la moyenne.

Comment le monde te voit

Au premier regard, on peut me voir comme une personne... Pendant toutes ces années, j'ai été pointée du doigt par de nombreuses personnes parce que je suis "noble". Pourtant, je suis comme tout le monde, j'ai hérité d'un statut que je n'ai jamais demandé. Je ne vais pas m'en plaindre, mais à cause de celui-ci, je me suis toujours sentie à l'écart. Même des nobles. Tout ça parce que je ne cherche pas le contact. On me voit donc comme une louve solitaire, n'ayant pas d'intérêts, rien à protéger, rien à faire mis à part attendre la fin.

Ce n'est pourtant pas vrai. Je n'ai rien de tout ça. Enfin, c'est ce que je pense. Je suis comme beaucoup, n'appréciant pas toujours la solitude qui peut être pesante. Parfois, j'aimerai que quelques personnes m'entourent. Mais, c'est quelque chose de difficile à faire pour moi, qui aime aider les autres. Dès que j'ai terminé la tâche que j'ai faite, je m'éclipse comme si tout avait été fait sans moi, comme si je n'avais jamais été là, comme si je n'étais qu'un fantôme... Tout ça parce que je suis discrète, et que je joue avec ce point-là.

L'aide me paraissant précieuse, on peut très vite m'avoir avec ça, voir me manipuler... C'est déjà arrivé, et bien que je fasse attention, je sais que ça arrivera encore. Peut être moins maintenant que je vais quitter cet endroit, ou alors plus, je n'en sais rien... Je le verrai d'ici peu.


Ce qui a fait de toi ce que tu es

Comme je pense que vous l'avez compris, et je vais le répéter, je suis née dans une famille de nobles. Je n'ai jamais vu mes parents travailler, ni faire autre chose d'autre que de se prélasser pendant que d'autres travaillaient pour eux. Durant cette période, je n'ai pas fait mieux, mais maintenant je le sais et l'assume. Mais, quand on a l'exemple de personnes fainéantes vingt quatre heures sur vingt quatre, comment ne pas faire pareil ? Enfin, j'exagère un peu. Mis à part quelques servantes qui s'occupaient de la maison, et de cuisiniers, je n'ai vu personne travailler. Je ne savais même pas que les ouvriers existaient...

Durant mes dix premières années, je n'ai découvert qu'une fine partie de la réalité de ce monde. Les seules fois où l'on m'a fait travailler, c'était pour apprendre à lire et écrire. Et encore, cela paraissait comme un jeu. On peut aussi dire que j'étais une méchante fille durant cette période. Hautaine, je me prenais pour le centre du monde (composé uniquement de ma maison). Je devenais désagréable avec le personnel qui n'arrivait plus à m'encadrer, étant donné que je les faisais tourner en bourrique en me cachant dans les petits recoins ou en courant dans la grande demeure.

Mes parents possédant une grande bibliothèque, je demandais souvent à y prendre quelques livres. Mais, je ne les choisissais jamais moi-même. On me faisait lire des ouvrages où tout le monde est beau, gentil, riche, jamais malade. Rien qui ne représente la réalité. On essayait juste de me bourrer le crâne de toutes ces sottises pour que je pense comme de nombreux nobles, c'est à dire que nous sommes les plus beaux, les plus grands, les personnes indispensables à la société.

Au bout d'un certain temps, je me suis lassée de lire tout ça. J'ai commencé à me faufiler seule dans la bibliothèque, découvrant le monde du travail dans le premier livre que j'ai choisi. Cela m'a parut tellement étrange que j'ai voulu me renseigner plus là dessus. C'est d'ailleurs ce que j'ai fait. J'ai aussi trouvé quelques livres de magie qui étaient bien cachés, et me suis empressée de leur "voler", les cachant dans ma chambre. Je crois qu'ils n'ont jamais remarqué que je les avais pris. De plus, l'un des livres n'était qu'un vieux carnet où tout était écrit à la main. C'était signé par ma mère. Sur la première page, il y a le croquis d'un bâton. C'est celui que j'ai avec moi en ce moment. Cela m'a tellement intriguée que, dès que mes parents tournaient le dos, je m'éclipsais et pour aller le chercher. Après plus d'une semaine de recherche, je l'ai trouvé dans une petite cabane cachée derrière un arbre dans le jardin. Je l'ai laissé là bas, et la nuit, je revenais dans cet endroit pour essayer de comprendre ce qu'il y avait d'écrit dans ce livre. C'est ainsi que j'ai pu apprendre à utiliser la magie, cachée de tous.

Durant cette période de révélations, mon comportement a changé. Je me suis montrée plus douce à l'égard des servantes et des cuisiniers. J'ai essayé de continuer à bien me comporter à l'égard des nobles, mais il a été plus difficile à faire. Je me suis retenue longtemps de dire ce que je pensais, gardant tous ces secrets pour moi. C'est ainsi que j'ai commencé à moins parler, évitant le contact avec ces personnes-là.

Trois ans après avoir commencé l'apprentissage de la magie, c'est à dire à treize ans, j'ai commencé à me faufiler hors de la maison pour vérifier les révélations des livres. Je portais un grand manteau noir, avec capuche, afin que l'on ne me reconnaisse pas. La première chose que j'y ai remarqué, c'est de nombreuses personnes travaillant, même parfois la nuit ! Bien sûr, je ne pouvais sortir que la nuit... Ils semblaient tous en mauvais état, et voir ces personnes ainsi me faisait mal... La première fois qu'ils m'ont vue, quelques hommes se sont approchés. Je me suis sentie mal à l'aise, voyant rarement de personnes aussi imposantes. En les observant, ils ont aussi remarqué quel type de personnes j'étais... Ils ont alors prononcé quelques mots, un : « Fiche le camp, et qu’ça saute ! ». Quand j'ai compris qu'ils avaient vu mon visage, je leur ai tourné le dos et me suis enfuie en courant. Ils se sont même mis à crier que je ne devais plus revenir, avec quelques insultes que je n'ai pas comprises.

Le lendemain, je suis revenue. Mais, je n'étais pas seule cette fois. J'avais ramené mon bâton et l'envie de les aider. Les hommes qui travaillent encore dans ce champs, cette nuit-là, n'étaient pas les mêmes que la veille. Ils n'ont même pas arrêté de travailler, m'ignorant totalement. Un peu plus loin, il y avait un groupe de femmes avec des enfants. Je m'en suis approchée... Quelqu'un que je n'ai pas vu est arrivé derrière moi, et la première chose qu'il a faite, c'est retirer la capuche qui couvrait mon visage, découvrant mes boucles blondes à tous les paysans. Tous semblaient surpris, s'attendant à voir un voleur rôder dans le coin, et non pas une enfant appartenant à la noblesse... En tous cas, c'est ce qu'ils ont du penser. Je me suis alors empressée de remettre la capuche, murmurant quelques mots imprononçables. C'est ce que j'utilisais toujours. Je pointe alors mon bâton vers lui, mais... Un homme m'empêche de faire tout ceci, me faisant tomber au sol un peu plus loin. Je me relève assez rapidement, et leur demande une faveur. J'en viens même à me courber devant eux afin qu'ils me laissent faire, sous leurs yeux étonnés. Je repointe alors mon bâton vers le groupe qui se reposait devant moi, les yeux fermés. Quelques éclats de lumière apparaissent alors autour d'eux, une partie des coupures venant alors se refermer. Après avoir prononcé ces quelques mots, je m'enfuis : « Je suis désolée, je ne peux pas faire plus. »

J'ai maintenant dix sept ans, et depuis ce jour, je suis venue toutes les nuits pour leur donner la seule aide que je pouvais, augmentant mes compétences de magie en même temps. Durant ces années, j'ai aussi entendu des rumeurs sur la princesse de mon pays enlevée. Ah, je l'avais pas précisé ? La maison que j'avais toujours habitée se trouve à Alexandrie. Je ne suis pas trop renseignée sur tout ceci, mais j'en ai retenu une chose : elle est partie à l'aventure. Pourrai-je aussi le faire, un jour ? Quand ? Je connais maintenant la réponse à ces questions.

Il y a quelques mois de ça maintenant, la ville d'Alexandrie a été détruite par un dragon noir. Mon père n'a pas survécu à la destruction. Il ne se trouvait pas à la maison, et celle-ci tient encore debout bien qu'elle ait subi quelques dégâts. Ma mère a été blessée, et je me suis dit qu'il était temps de lui montrer ce secret que j'ai gardé tout ce temps. J'ai sorti le bâton, qu'elle a reconnu et a été surprise de voir. Je l'ai alors aidée à guérir ses blessures, et en ai fait de même pour moi. Je ne lui ai rien expliqué d'autre, lui disant simplement que je comptais quitter la maison pour découvrir le monde, ce qui m'avait été caché. Je suis maintenant en direction de Lindblum, avançant péniblement car les coups de bâton ne sont pas très efficaces contre les bestioles que l'on peut croiser par ici. D'autant plus que je viens d'apprendre qu'apparemment, on doit entrer par un aéronef. N'y a-t-il pas d'autre moyen...?

En tous cas, ce dont je suis sûre...

C'est que maintenant, je suis un oiseau qui peut voler de ses propres ailes.

Ce qui se cache derrière son pc

Mes surnoms : Tsu.
Mon âge : 18 bougies.
Règlement approuvé ? Oui oui ♥

Comment j'ai connu ce forum : J'ai aidé à le créer.
Comment je le trouve : Magnifique bien sûr.

Autre chose à dire : Non ♥



Dernière édition par Loren de Coriolis le Dim 14 Juil - 19:09, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare
Admin
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 22
Localisation : Mon nom ne suffit pas ?

Feuille de personnage
Niveau: ???
Experience:
0/0  (0/0)
Sorts:

MessageSujet: Re: Et hop, première ♥   Sam 13 Juil - 21:46

Bienvenue !

J'ai déjà eu l'occasion de te le dire mais il fallait que je marque le coup ici.
Si tu as la moindre hésitation sur ta fiche de présentation sache que tu peux demander au staff de t'aider, drôle non ?

Bonne continuation pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff9rpg.forumactif.org
Loren de Coriolis

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Quelque part loin de tout.

Feuille de personnage
Niveau: 5
Experience:
20/100  (20/100)
Sorts:

MessageSujet: Re: Et hop, première ♥   Dim 14 Juil - 14:20

    Merci bien ~
    Et en effet, c'est drôle, je peux demander de l'aide à moi-même pour remplir une fiche que j'ai créée ♥

_________________

~ Je parle en : #FFFF99 ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare
Admin
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 22
Localisation : Mon nom ne suffit pas ?

Feuille de personnage
Niveau: ???
Experience:
0/0  (0/0)
Sorts:

MessageSujet: Re: Et hop, première ♥   Dim 14 Juil - 19:05

Qui sait, ta maladie mentale pourrais bien t'amener jusque là ! *rire*
Tous les quota sont respectés, je ne vois rien de bien fâcheux dans l'histoire et elle est même bien détaillé sur les moments marquant.
Si ce n'est mon approbation, je ne vois pas ce que je peux te donner d'autres. Les jets de dés n'étant pas encore totalement opérationnels sur le forum, je le fais donc de devant mon ordinateur avec la plus grande sincérité. Étant noble, tu as donc 8d6 x100 gils de départ, 10% de cette somme représentera ta taxe mensuelle comme décrit dans le règlement, puisse la chance t'aider !

Résultat : 6+6+4+3+3+2+1+1 ce qui nous donne un total de 2600 gils de départ. Ta taxe mensuelle pour le royaume sera donc de 260 gils. Passe de bons moments et amuse toi bien parmi nous ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ff9rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et hop, première ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et hop, première ♥
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Figurines Première Guerre Mondiale
» [Comic] Première BD Hero Factory 2011 : Ordeal of Fire
» Sealed deck : Avant-première Otomaï
» première installation
» [event]La Famakna souffle sa première bougie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legend Of Hera :: Le centre d'accueil :: Vos papiers s'il vous plait :: Voici votre laisser-passer-
Sauter vers: